Gabon : aux alentours de Lastourville, la grotte de Kessipoughou

Chauve souris par milliers, amblypyges ou autres animaux bizarres sont au rendez-vous.

On commence par arriver vers Lastourville (réputée entre autres pour ses nombreuses grottes). Ensuite, on fait quelques bornes direction Franceville jusqu’au village de Kessipoughou. Après avoir rencontré les habitants, vu la dernière prise de chasse (potamochère ?) et réglé les «  »formalités » » avec le chef, on s’enfonce accompagné de 2 guides dans la forêt.

Première partie en caisse en passant des chemins que même seul à pied on pourrait hésiter à prendre… Mais bon, ça passe ! Arrêté par un enchevêtrement de troncs barrant le chemin, on continue à pied pour quelques temps encore.

Nous voici arrivés au niveau d’une cascade qui marque le début de cette caverne sombre et humide…

A l’intérieur, une atmosphère chaude et humide, des milliers de chauves-souris surplombant leur tas de mer… guano. La vie est bien présente : pas mal de criquets cavernicoles, ces fameux amblypyges très présents ,entre l’araignée et le crustacés, sortis du fond des âges, des araignées (tarentules et autres), crabes d’eau douce, poisson à l’allure cauchemardesques. C’est aussi la tanière du porc-épic (qu’on a pas vu pour le coup). Bref, on peut pas vraiment dire qu’on est au calme dans cette caverne 🙂

Une balade fascinante qui nous fait ressortir grâce à peu de varappe dans cette jungle bien dense.

Retour au véhicule pour ensuite reprendre la route direction Franceville…


 

Laisser un commentaire