Et une goutte, une!

Comme indiqué dans un précédent article, on envoie une nouvelle session distillation avec Féréol dans son fief des Planches en Montagne à l’hiver prochain.
Du coup si vous avez des arbres fruitiers chez vous (ou la famille, ou des amis) vous pouvez les mettre en tonneaux et les faire glouglouter comme ça. Bon pour info il en faut quand même un minimum: compter 1L de gnôle pour 10L de moût!


Pour ma part il s’agit d’un moût de cerises. Les pêches de vigne devraient s’y mettre à la fin de l’été 😉

Commentaire facebook non officiel (préférez les commentaires MAROUT plus bas)
0

5 commentaires sur “Et une goutte, une!

  1. Ça bloblotte! En revanche le mout de cerises, c’est assez fragile. Autrefois en Haute-Saône ou il y avait beaucoup de distillateurs de Kirsch, les alambics étaient spécialement ouverts au mois d’Août. Si tu as un endroit bien frais pour stocker le moût une fois fermenté, c’est bienvenu!

    0

    1. Arg, ouais il me semble qu’il y a une autorisation spéciale des douanes juste pour la cerise.
      J’irai la planquer peut-être dans les grottes des val-de-seineux s’ils sont ok. 12°C ça devrait aller, non?
      J’vais quand même pas congeler le bitin :-p

      0

Laisser un commentaire