Dernière nav’ de l’année sur Foggy

A l’occasion de cette dernière nav proposée par Isa sur son plus beau des bateaux aka Foggy Dew nous avons pu faire un tour sur la côte de granites roses. Entre « pétole » et « coup de vent » encore un séjour haut en couleur dont voici le parcours.

Tout le monde déboule le jeudi soir à Roscoff pour un départ tôt le lendemain afin de profiter des courants de marée. Manque de bol: le vent n’est pas tant au rendez-vous qu’annoncé et nous faisons une halte au petit port de Primel (commune du Diben) pour attendre que les courants déjà inversés nous soient à nouveau favorables.
Atelier Irish Coffee (argn! raté!), ravito (on a déjà presque plus de bières!), et gaz, à grand coups de STOP, coup de chapeau aux missionneurs! 😉
Ouf, l’apm nous pouvons repartir pour Trebeurden où nous prenons un coffre de nuit, Ploumanac’h étant trop loin.
Non, nous n’irons pas à Bréhat cette fois-ci! La faute au vent trop absent.
Le lendemain matin nous repartons en direction des sept îles et preuve que le vent remonte, Reza en perd sa casquette, envolée lors d’une rafale.
On fait le tour de ce « petit » archipel où il n’est quasiment pas possible d’accoster, étant une réserve naturelle intégrale. Nous croisons quelques oiseaux indéfinissables et après un bon couscous salutaire, nous faisons route vers Ploumanac’h.
Ce petit spot truffé de bouées où on s’embosse avant+arrière est vraiment très protégé. L’accès assèche à marée basse et c’est vraiment un petit havre de paix ici.
Sitôt arrivé nous sortons l’annexe pour une petite balade à terre. Entre cueillette de châtaignes, coups au bar, ça fait du bien de mettre bien pied à terre pour les plus malades d’entre nous.
La soirée tranquille et musicale est relevée par maître Reza qui nous a prévu un cuissot de sanglier rôti au four. 😛 😛 😛 Délicieux! Nous en profitons pour sécher tout l’alcool du bard.
Le retour du lendemain est plus agité vu qu’on frise le force 7 mais la route sous génois seul en vent arrière est assez aisée.
Nous préparons une nouvelle recette inscrite au calepin: l’ALIGOR! Une sorte d’aligot mais avec des dosages hors norme en produits laitiers forts en calorie. Une réussite cependant 😛
Le retour de ce petit séjour très sympathique s’effectue le lendemain suite au ratage du train retour par Isa et Reza.
Merci à tous pour ce w-e très réussi, on craignait de cailler en cette fin de saison et finalement, rien du tout!
A la prochaine sur Foggy Dew qui pour l’heure est sorti de l’eau pour maintenances hivernales.
Quelques photos du délire pour vous donner envie de (re)venir une prochaine fois:

1 commentaire sur “Dernière nav’ de l’année sur Foggy

Laisser un commentaire