Pour quelques brassées de malt fermenté…

Petits brasseux devinrent brasseurs… Vis ta journée avec eux !

photo tel flo 2015-2016 009

Les maîtres brasseurs Momol et Krouch vous proposent de partager leur journée de brasseur pour votre propre binouz :

la Grogneul !

10 apprentis seront donc les bienvenus pour cette journée qui se déroulera le samedi 16 avril (on trouve une nouvelle date en mai pour éviter de faire concurrence aux Jeunes Pousses et l’AJB) à Saint Piat (vers Chartres) et commencera tôt à 8h pour se terminer vers 19h voire plus si affinité.

Pour les motivés, faites-vous connaître rapidement il y a une petite orga à mettre en place et peu de places dispo !

Le but de cette journée sera de réaliser toutes les étapes qui permettent de faire chez soi sa bière :

  • à partir de malt en grain, de levure, de houblon frais et d’eau nous réaliserons une véritable bière artisanale
  • préparer les bouteilles à embouteiller. Il s’agit de préparer des bouteilles récupérées en les lavant au moins 4 fois !
  • mettre en bouteille un brassin préalablement préparé par nos brasseurs

Toutes ces étapes peuvent se  dérouler normalement sur le même jour… Le but est de comprendre et pratiquer toutes les étapes sur la journée.

La binouz prévue :

une IPA (Indian Pale Ale) au « citra et mozaic » utilisant une levure blanche. Le but étant d’obtenir une blonde aux alentours de 7% d’alcool.

Eventuellement, on pourra préparer des brassins différents en fonction des ingrédients dispo.

L’eau de l’Eure et Loire n’étant pas la meilleure du monde (sauf si vous aimez les pesticides, nitrates ou tous les trucs qui traînent dans les cours d’eau de la Beauce), il nous faudra choisir et acheter celle qui nous semblera le mieux correspondre à ce que l’on veut (d’un pH de préférence égal à 6.8)

Fabriquer sa bière implique des normes d’hygiènes assez strictes, celles d’une cuisine pro. Il faudra donc s’astreindre à un certains nombre de règles d’hygiène.

Programme en gros de la journée :

Au préalable : prévoir tout ce qu’il nous faut (voir la suite de l’article)

Arrivée sur place à 8h (plus d’une heure de route depuis la vallée de Chevreuse. Faut mettre son réveil !)

  • Atelier nettoyage des bouteilles à embouteiller 3 semaines plus tard.
  • Atelier embouteillage de la cuvée précédemment préparée par nos brasseurs.
  • Atelier brassage en lui-même. A partir du malt, de l’eau, du houblon…
  • Dégustation des cuvées existantes ( créations de nos brasseurs Momol et Krouch 🙂

Tout ça nous amènera tranquillement en fin de journée.

En procédant ainsi, toutes les étapes du brassage à la mise en bouteille seront réalisées dans la journée.

Il nous faudra par contre, procéder à la mise en bouteille de notre propre brassin par la suite et attendre patiemment qu’elle s’affine.

Ce qu’il nous faudra prévoir :

  • de la bouffe et de quoi boire (pour le midi et éventuellement le soir)
  • de l’eau pour brasser : une centaine de litres d’eau minérale, l’eau du bled n’étant pas vraiment conseillée…
  • nécessaire d’hygiène : des fringues propres (!), des charlottes (pour les cheveux), des gants hygiéniques et éventuellement masques.
  • des bouteilles vides : à nous de les récupérer au préalable. le top c’est d’avoir des bouteilles avec bouchon à capsules comme la Fischer, la Grolsch ou la limonade. Sinon des bouteilles à capsules classiques (26mm et surtout 29 mm  de diamètre) feront l’affaire. Il faut en avoir une capacité d’une dizaine de litres par personne.
  • de la thune : la journée reviendra à autour d’une vingtaine d’euros par tête (matière première et matériels, Grogneul fournie par les brasseurs, bouffe, trajet, potentiellement 5L de notre propre création…).

 

Pour les détails  : covoiturage, dormir sur place, les bouffes… On se tient au jus, les infos apparaîtront dans les commentaires de l’article.

Pour la suite :

On se tire avec nos brassins à mettre à fermenter.

3 semaines plus tard, on procède à l’embouteillage de nos brassins. On remet à fermenter pour 3 semaines en gros… Et on peut déguster !!

 

Pour les curieux, voici un schéma montrant le procédé qui sera suivi :

schema_tout_grain

Avec voici quelques photos des différentes étapes qui seront réalisées :

Commentaire facebook non officiel (préférez les commentaires MAROUT plus bas)
2+

Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

2 commentaires sur “Pour quelques brassées de malt fermenté…

Laisser un commentaire