Vadrouille et distillation dans le Jura

Vu qu’un moût de pèche de vigne est en route en vallée de Chevreuse et que Féréol et son père se font une distillation perso aussi à l’alambic municipal des Planches, on organise (Ol et moi) une descente (départ le 18 ou 19 déc) avec au programme:
– Courses à la distillerie de la Cluse et Mijoux (Pernot & fils) pour leur fameuses eaux de vie de gentiane, autres et absinthes
– Baroudage nature à ski/raquettes ou sans selon l’enneigement; hébergement en cabanes forestières (poêle à bois) ou tente si on n’en trouve pas mais peu de risque


– Distillation le 22. Comme c’est nous qui manipons, c’est idéal pour découvrir le processus de l’alambic à bain marie avec deux passes par moût pour purifier et augmenter le degré.

Le retour se fera probablement dans la foulée, infos plus fines à venir.
Si d’aucuns sont intéressés par la session, faites savoir.

Commentaire facebook non officiel (préférez les commentaires MAROUT plus bas)
0

13 commentaires sur “Vadrouille et distillation dans le Jura

  1. De mon côté voilà ce qui est possible : départ au plus tôt le vendredi 18 au soir. Mais pourquoi pas un départ le samedi 19 matin ?
    Pour le retour, je remonte pas sur Paris du coup. Je vais aux alentours de Lyon (au nord dans la pampa) pour arriver au plus tard le 24 en début d’apm.
    Ma caisse sera de toute façon dans la course et il y a de la place.

    0

  2. de mon côté, je pars d’Angers vendredi soir, je dors en région parisienne et pars dans la journée de samedi pour aller chez mes parents aux Planches. Je passe les fêtes en famille. Je sais pas quand je rentre (avant ou après le nouvel an je sais même pas), du coup pour ramener du monde, c’est ptet pas top mais si il y a du matériel à ramener en région parisienne, je peux faire le convoyeur sans souci!
    Ma mère disait qu’on pouvait vous héberger dans la vieille maison de mes grands parents où le confort n’est pas extraordinaire mais où j’ai passé d’excellentes vacances toute mon enfance (amenez draps ou sacs de couchage pour pas laisser de lessive à ma maman malade)…

    0

      1. Bah, en terme de contraintes, y’en a pas plus que ça, juste, y’aura de la famille (mon oncle et ma tante, mon cousin et sa femme et leur petite fille de deux ans ) dans la même maison, à l’étage du dessous. Du coup, faudra pas jouer du clairon à 3h du matin ou autre idée lumineuse 😉

        0

        1. Ah ah tu nous connais;)
          C’est plutôt la petite de deux ans qui pourrait des idées lumineuses de gueulantes à pas d’heure du matin!
          On l’accompagnera avec des chansons à boire si on est dans le coup; ça peut être intéressant si c’est pas loin de l’alambic par exemple…?

          0

          1. C’est très exactement à 3,5 km de l’alambic… Je me rappelle d’une promenade avec un clairon dans la montagne au dessus des Planches au cours de laquelle cette remarque a fusé “je comprends pas, on a pas vu de chamois” 😉

            0

Laisser un commentaire